mardi 17 mai 2016

Un peu de pub...

Classé et primé au Canada...

Je viens de recevoir le prix d’excellence au "16ème concours international du dessin éditorial" au Canada. Classé 4ème (avec d’autres concourants)…  "au pied du podium" comme on dit, mais le plaisir est immense !



Extraits du catalogue de l'expo
 



Le dessin primé

lundi 16 mai 2016

Le transit de Mercure du 9 mai

Heureusement j'étais pour quelques jours de repos en Suisse chez mon fils et j'avais amené le matos nécessaire pour cet événement. Je dis "heureusement" car les amis astronomes restés en France n'ont pas eu le ciel clément espéré, mais de bons gros nuages très opaques et même dans certaines régions - dont mes Cévennes - de très fortes pluies !

Comme il y avait aussi quelques nuages passagers à Lungern, le suivi par projection fut le plus positif.

1 - Repérage par projection à la jumelle




2 - Suivi par projection


video

3 - 2 clichés de la plaque (le petit point noir est Mercure. Quelques taches solaires sont visibles au dessus)



Cette page est dédiée à André Brahic, prof émérite, astrophysicien, découvreur des anneaux de Neptune et vulgarisateur à l'humour décapant, qui a succombé dimanche matin à un cancer. Il avait 73 ans.

Respect André ! Les étoiles tu vas enfin les voir de tout près !

EXPO SERBIE - BELGRADE

Sur le thème : " Zoological Garden "

mardi 3 mai 2016

Kézako birds...

Ça fait toujours plaisir...

Second prix d'excellence et classé 5ème au concours 2016 organisé par le "Comité canadien pour la liberté de la presse". Merci au jury qui a apprécié mon dessin !

***






Quand mes amis sont borgnes, je les regarde de profil (J.Joubert)

" Pour surmonter la douleur, mieux vos compter sur nos amis que sur la morphine. Des chercheurs britanniques viennent de démontrer que l'amitié serait plus efficace que des médicaments à base d'opiacés (tels que la morphine) pour lutter contre la douleur.

Dans leurs travaux publiés dans la revue Nature, ces experts de l'université d'Oxford expliquent avoir passé au crible les liens unissant 1 100 participants volontaires.

Comment ? En recensant le nombre de personnes contactées au moins une fois chaque mois par les volontaires, puis leur tolérance à la douleur. Bilan : plus les participants étaient « riches » en amis, moins ils souffraient. Les personnes les plus stressées avaient des cercles d'amis les plus restreints.

Selon les experts, l'amitié serait à l'origine de la libération des endorphines, ces hormones dites « du plaisir » étant reconnues pour leurs propriétés analgésiques naturelles. Des propriétés  pouvant se montrer aussi puissantes que les médicaments prescrits en cas de douleurs modérées ou sévères.

« Dans cette ère numérique, les lacunes dans nos interactions sociales peuvent faire partie des facteurs négligés qui contribuent à la détérioration de notre santé », analyse Katerina Johnson, l'auteure de l'étude qui préconise donc de prendre le temps de soigner ses amitiés.

Car nos liens sociaux, dit-elle, ont un effet bénéfique dans notre lutte contre les différents maux physiques, mais aussi sur notre bien-être en général.

Conclusion : avoir des amis, c'est bon pour la santé ! "